Skip to main content

AMIS DE QUATREMERE DE QUINCY

Accueil  Biographie  Bibliographie  Bibliothèque numérique  Jupiter olympien  Bouclier d'Achille  Le Siècle de Quatremère  Contactez-nous  Qui sommes-nous ?  Adhésion  Informations légales   
 Antoine Chrysostome Quatremère de Quincy (1755 - 1849)
 

Notice biographique


- 1755  28 octobre : Naissance d'Antoine Chrysostome Quatremère à Paris sous le règne de Louis XV.
- 1765 : Pigalle l'encourage à apprendre la sculpture.
- 1772 : Il apprend la sculpture dans l'atelier de Coustou.
- 1776-80 : Premier grand voyage en Italie, rencontre avec Mengs et Piranèse.
- 1779 : Rencontre avec David à Paestum.
- 1780-84 : Second voyage en Italie.
- 1783 : Rencontre et début d'une longue amitié avec le sculpteur Canova.
- 1784 : il se fait remarquer comme érudit par une lettre adressée au Journal de Paris portant sur le cimetière des Innocents.
- 1785 : Il reçoit un prix de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres pour un écrit sur l'architecture égyptienne répondant à la question : « Quel fut l’état de l’architecture chez les Egyptiens, et ce que les grecs paraissent en avoir emprunté », ce mémoire est publié sans refonte en 1803.
Son cercle d'amis est composé entre autres des architectes Percier et Fontaine, des peintres David, Clérisseau et Julien.
- 1788 : Premier voyage à Londres.
Il entreprend la rédaction du dictionnaire d'architecture de l’Encyclopédie méthodique en 3 volumes, achevé d’être publié par l’éditeur Panckoucke seulement en 1820.
- 1789-90 : Il est élu représentant de la Commune de Paris et défend les buts de la Révolution.
- 1791 : Il est élu membre de l'Assemblée législative et nommé au Comité d'Instruction Publique.
- 1794 : Arrestation et emprisonnement sous la Terreur.
- 1796 : Depuis sa prison il écrit les Lettres à Miranda avec une postérité particulière en Allemagne et en Italie.
- 1797 : Il est nommé député au Conseil des Cinq Cents du Département de la Seine.
- 1797-1800 : De nouveau poursuivi, il se réfugie dans le Holstein en Allemagne et rencontre des membres d'un mouvement platoniste Jacobi et Stolberg.
- 1800-1804 : Il revient, gracié, en France sous le Consulat et devient membre du Conseil général du Département de la Seine.
- 1804 : Il est admis à l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres.
- 1806 : Il quitte ses fonctions publiques et commence la rédaction du dictionnaire de l'Académie des Beaux-arts avec Castellan, Chaudet, Dufourny, Huyot, Lesueur et Raoul Rochette.
- 1815 : Avec le retour de la Monarchie, il reçoit de nombreux honneurs : Légion d'honneur, Chevalier de Saint-Michel et membre du Conseil Royal d'Instruction Publique. Le roi Louis XVIII le nomme Intendant Général des Arts et Monuments Publics.
- 1816 : Quatremère devient Secrétaire Perpétuel de l'Académie des Beaux-arts et subit l’attaque du marquis de Paroy portant sur les écrits sur Sainte Geneviève.
Quatremère fait fermer le Musée des Monuments Français d'Alexandre Lenoir.
Il devient membre du Conseil honoraire des Musées, et jusqu’en 1829 du Comité du Journal des Savants.
- 1818 : Second voyage à Londres pour étudier les marbres du Parthénon sur lesquels il correspond avec Canova.
- 1819 : Il fait partie de la commission de réorganisation de l’école des Beaux-arts.
- 1820-21 : Il est nommé à la chaire d'archéologie de la Bibliothèque Nationale et écrit le règlement de l'Académie des Beaux-arts.
Il retrouve un poste politique à la Chambre des députés.
- 1823 : Publication de son ouvrage le plus célèbre consacré à l'Imitation.
- 1826 : Rencontre à Paris avec l'architecte Schinkel.
- 1830 : Il est blessé durant les travaux d'exécution de la statue du Roi Stanislas et sa santé devient plus fragile.
- 1832 : Il souhaite entreprendre une « Histoire universelle de l’architecture », et ne pourra réaliser qu’une refonte de l’Encyclopédie Méthodique sous la forme d’un nouveau dictionnaire.
- 1839 : Il quitte son poste de Secrétaire Perpétuel de l'Académie des Beaux-arts suite à des problèmes de santé et se retire de toute vie publique.
- 1842 : Il est nommé correspondant de l'Académie Royale des Beaux-arts de Naples.
- 1849  28 décembre : Il meurt à Paris sans descendance.

Les données biographiques proviennent des ouvrages consacrés à Quatremère de Quincy par Joseph Guigniaut, Henry Jouin et René Schneider.

 

 

 

 

 

 

 

 Graveur :   Simonet Adrien Jacques
Dessinateur, d'après : Laguiche Claude